1. Le portrait physique :

 

-la taille : grand, petit, de taille moyenne, minuscule, immense, haut comme trois pommes ; un géant, un nain…

-la corpulence : gros, gras, rondelet, obèse, corpulent, fort, trapu, mince, svelte, menu, fluet, maigre, squelettique, chétif ; une large carrure, de larges épaules…

-la silhouette : élancé, imposant, massif, monumental, gigantesque, droit, penché, cassé, bossu…

-l’allure : jeune, vieux, beau, laid, élégant, digne, propre, sale, sportif, maladif, souple comme un ressort, raide comme un piquet, voûté ; avoir de l’allure, avoir une drôle d’allure…

-le visage : rond, ovale, allongé, poupin, joufflu, bronzé, ridé… ◦ le nez : long, court, crochu, épaté, droit, retroussé… ◦ les lèvres : fines, épaisses, pincées… ◦ la bouche : édentée… ◦ les yeux : en amande, enfoncés, globuleux, rieurs, qui louchent, bleus, verts, marron… ◦ les oreilles : décollées, en feuilles de chou… ◦ une moustache, une barbe, une barbiche… ◦ les joues : rondes, creuses, pâles, roses… ◦ les cheveux : longs, courts, en brosse, hérissés, blancs, poivre et sel, blonds ; une natte, une queue de cheval, des couettes, une frange ; un front dégarni, un crâne chauve… ◦ un grain de beauté, des taches de rousseur, une cicatrice…

-l’expression du visage : aimable, sympathique, avenant, doux, détendu, souriant, sévère, torturé, tourmenté, triste, fatigué, soucieux, réfléchi, enfantin…

-le corps : difforme, bossu, infirme, manchot, estropié, les jambes tordues, les mains noueuses, les mains tremblantes ; avoir un bras cassé, une jambe plâtrée…

-l’attitude et les mouvements : dynamique, énergique, rapide, actif, à l’aise, lent, mou, avachi, fatigué, gauche, maladroit, recroquevillé, agité, calme…

-les vêtements : courts, longs, amples, sales, propres, bien repassés, usés, rapiécés, déchirés, sombres, clairs, à la mode, démodés…

 

2. Le portrait moral :

 

-le caractère : gai, enjoué, ouvert, timide, rêveur, inquiet, renfermé, difficile, compliqué, autoritaire, accommodant ; avoir bon caractère, avoir mauvais caractère, avoir un caractère de cochon…

-les qualités : bon, généreux, serviable, courageux, honnête, juste, franc, ponctuel, adroit, habile, soigneux, ordonné, sociable, débrouillard…

-les défauts : égoïste, lâche, menteur, tricheur, capricieux, coléreux, paresseux, maladroit, avare, bavard, désordonné, vaniteux…

-les goûts : aimer lire, la musique, la peinture, les dessins animés, la danse, le football, les sorties à la campagne, les animaux, le chocolat…

-les habitudes : se lever tôt, marcher pieds nus, sucer son pouce, lire au lit, parler tout seul...

Faire un portrait 

 

Pour faire un portrait, je dois :

 

- Décrire la personne à partir de :

 

◦ son apparence, ◦ ses vêtements, ◦ son caractère, ◦ ses sentiments.

 

- Employer :

 

◦ des pronoms personnels (il, elle, ils, elles…) pour éviter les répétitions mais sans en abuser (leur excès peut créer une confusion), ◦ des synonymes (charmeur = séduisant, séducteur, enjôleur, …),

◦ varier l’emploi de être et avoir trop fréquemment utilisés en passant de l’un à l’autre (Elle a les cheveux roux. → Ses cheveux sont roux.)

- Faire plusieurs parties dans ma description :

 

◦ la description générale, l’aspect physique : l’allure, les vêtements, le visage (les grands traits ou les détails qui attirent l’attention) … ;

◦ l’aspect moral : les qualités, les défauts du personnage, les traits de son caractère, la manière de s’exprimer, … ;

◦ les attitudes et les actions du personnage : ses actes habituels ou occasionnels, ses gestes, son rôle dans la société.

 

- Utiliser la comparaison qui permet de rendre la description : ◦ plus précise ; ◦ plus expressive, plus "parlante" ; ◦ parfois plus drôle.

 

2. Relis ton texte pour l’améliorer.

◦ Fais des descriptions suffisamment claires et précises pour qu’on comprenne bien ce que tu as voulu dire.

◦ Utilise des comparaisons en utilisant les expressions : - comme… ; tel(le) que… - plus… que ; moins… que ; aussi… que ; - ressembler à…

◦ Utilise les pronoms de telle sorte qu’on puisse toujours comprendre de qui ou de quoi on parle. ◦ Évite les répétitions : tu peux remplacer un nom, un verbe, un adjectif, … par un autre mot ou groupe de mot ayant à peu près le même sens. ◦ Vérifie les accords : entre l’adjectif et le nom auquel il se rapporte, entre le sujet et le verbe,